Vertus de la réflexologie plantaire

Tout est dans le pied

Un réflexe est une réaction involontaire, déclenchée par le système nerveux, en réponse à un stimules perçu dans l’environnement interne ou externe. Et dans le pied, comme dans la main, l’oreille, le visage, ou même l’iris, nous pouvons retrouver le corps cartographié. En stimulant ces zones, nous pouvons ainsi dépister, stimuler, traiter les organes grâce au système nerveux qui envoie des informations ciblées par voies réflexes.

La réflexologie plantaire n’est donc pas un massage des pieds!! 

IMG-4392-1-1.jpg

Processus biologique d’auto-guérison.

Le but est bien de retrouver l’équilibre, l’homéostasie, en traitant le terrain. D’un point de vue strictement scientifique, on ne connaît pas vraiment l’existence de liens nerveux ou circulatoires entre les zones réflexes et les organes, mais c’est une approche empirique prouvée par des résultats incontestables, un peu comme l’homéopathie. A l’origine, il y a l’embryon. La peau et le cerveau ont la même origine embryologique, c’est à dire le même tissu. Au cours des deux premières semaines après la fécondation, le foetus se présente comme un disque plat formé de 3 couches cellulaires distinctes, l’endoderme, qui donne naissance aux viscères, le mésoderme, qui donne naissance aux os et aux muscles, et l’ectoderme qui donne naissance au système nerveux et à la peau. Les liens invisibles perdurent alors et on retrouve tous les systèmes reflétés dans les pieds, les mains, les oreilles, l’iris… Ces reflets sont nos zones réflexes, que nous stimulerons pour qu’elles stimulent à leur tour l’organe associé.  Les systèmes respiratoires, digestifs, urinaires, génitaux, nerveux, sensoriels, articulaires, hormonaux et lymphatiques sont traités via ces zones réflexes.

D’un point de vue historique, on retrouve cette notion de réflexe en Egypte (2330 av. J.C.), mais aussi en Inde, en Chine, au Japon, en Amérique avec les Indiens Cherokee, et en Europe depuis le XIXe siècle.

Le pied harmonise l’organisme et le stimule par ses mouvements et les pressions du thérapeute renforcent encore cette stimulation.

Pourquoi choisir la réflexologie?

  • Option thérapeutique naturelle et non médicamenteuse.
  • Accélère le rétablissement post-traumatique.
  • Calme la douleur.
  • Option préventive pour rester en forme.
  • Libère les endorphines et favorise la détente.

Y a-t-il des risques?

Il s’agit d’une thérapie extrêmement sûre. Mais une réaction générale peut aussi se manifester suite aux accu-pressions (sensation analogue à l’état grippal, fatigue…) car l’organisme essaye d’éliminer les toxines accumulées. Cela disparaît très vite.

A qui s’adresse-t-elle?

  • Les bébés: trouble du sommeil, problèmes digestifs, coliques…
  • Les enfants: tout type de troubles (sommeil, hyper activité, peurs…)
  • Les personnes âgées: accompagner le vieillissement et stimuler les organes en faiblesses.
  • Les personnes stressées: retrouver le calme en travaillant sur le système nerveux et les glandes surrénales.
  • Les femmes enceintes: déclencher et accompagner le travail, calmer les nausées…
  • Au travail pour accompagner les personnes fatiguées nerveusement.
  • Les personnes présentant des troubles psychiques.

La réflexologie s’adresse vraiment à tout le monde. Elle est tout à fait complémentaire aux soins allopathiques et on la retrouve dans certains hôpitaux et structures médicalisées (accouchements, soins post-opératoires, soins complémentaires aux malades, soins palliatifs).

Combien de séances sont nécessaires?

Les premiers résultats apparaissent en général après deux ou trois séances. Plus une pathologie est ancienne, plus l’amélioration met du temps à se manifester. Il est donc dommage de se limiter à une seule séance.

 

Posted in Blog and tagged , , , , , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.