L’été en médecine traditionnelle chinoise

Quand?

90 jours après l’équinoxe de printemps: le 5 mai.

L’élément de cette saison est le feu (le plus chaud et associé à la spiritualité). 

Les organes associés sont le coeur et l’intestin grêle. 

  • Fonction du cœur: 

Le cœur réchauffe l’ensemble de l’organisme, irrigue les tissus et les organes. Lié au psychisme, il permet la faculté d’adaptation et de discernement.

En cas de dysfonctionnement: 

Si manque de feu: le teint est pâle, la circulation sanguine est mauvaise, fatigue. 

Si trop de feu: instabilité, agitation, confusion, éparpillement.

  • Fonction de l’intestin grêle: 

Reçoit et trie les nutriments acheminés par le sang et donc le cœur. Il dissocie le pur de l’impur, c’est le discernement. Il représente la capacité de concrétiser les choses, le passage à la conscience et la matérialisation des idées. 

L’émotion associée est la joie qui relâche le QI (énergie vitale). 

Si manque de feu: tristesse, pleurs

Si trop de feu: palpitation, excès, alternance euphorie/dépression. 

Le mouvement associé à l’été est vers le haut.

L’énergie est Yang (contrairement à l’hiver où l’énergie est yin).

Cette saison correspond à la maturité, au sud, au midi, à l’épanouissement et au développement. 

Comment prendre soin et équilibrer ses énergies?

Essayer de laisser son feu intérieur. 

La couleur associée est le rouge, donc favoriser cette couleur (aliments, vêtements…) c’est la couleur de la force et de la vitalité. 

Essayer de multiplier les activités, de concrétiser les projets, sortir de la maison, bouger, casser les habitudes, et le besoin de sécurité. 

Accepter de se laisser surprendre. 

A travers la vivacité et l’adaptabilité, garder l’esprit lucide, paisible, efficace. 

Diététique:

La saveur de l’été est l’amertume. 

On favorise les aliments tièdes et froids et on évite les jus de fruits qui dispersent les énergies du cœur. 

On se désaltère mais on évite le sel car donne soif, appelle l’eau (l’eau est l’élément de l’hiver et l’eau éteint le feu). 

On favorise les aliments de nature fraîche et on évite les aliments de nature chaude mais à condition que l’équilibre énergétique soit là! 

Aliments de nature fraîche: courgette, tomate, pastèque, pamplemousse, menthe, canard, crabe, kiwi, melon, aubergine, radis…

Aliments de nature chaude: ail, cannelle, piment, oignon, alcool, café, clou de girofle, agneau…

Posted in Blog, Non classé and tagged , .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.